Des Femmes

  • De Christine de Pizan aux Femen, en passant par Olympe de Gouges, Virginia Woolf ou Antoinette Fouque, ce livre audio réunit des textes historiques et fondateurs des luttes des femmes lus par des comédiennes et des chanteuses.

    Il célèbre, à l'occasion des cinquante ans de la naissance du Mouvement de libération des femmes (MLF) et du 8 Mars 2019, journée internationale des femmes, les infatigables combats des femmes et dénonce les injustices qui leurs sont faites. De grandes voix d'aujourd'hui portent et donnent à entendre ces discours, parfois gravés dans nos mémoires, parfois oubliés, mais toujours d'une évidente actualité. Ce choeur de femmes compose un retentissant appel à la révolte : debout, debout !

    « Les mères, les filles, les soeurs, représentantes de la nation, demandent d'être constituées en assemblée nationale. Considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de la femme, sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d'exposer dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de la femme, [...] afin que les réclamations des citoyennes, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la constitution, des bonnes moeurs et au bonheur de tous. » Déclarations des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges.

    Ariane Ascaride, Marie-Christine Barrault, Isabelle Carré, Julie Debazac, Florence Delay, Lio et Dominique Reymond lisent Christine de Pizan, Louise Labé, Nicole Estienne, Jacquette Guillaume, Olympe de Gouges, Flora Tristan, Jeanne Deroin, Louise Michel, Marcelle Tinayre, Virginia Woolf, Benoîte Groult, Gisèle Halimi, Assia Djebar, Angela Davis, Naoual el Saadaoui, Antoinette Fouque,? Eve Ensler, le mouvement FEMEN...
    Accompagnées de l'hymne du MLF chanté par Lio et un choeur de femmes.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Rébellion

    Collectif

    « Premier ouvrage complet écrit par le mouvement international FEMEN, dévoilant les témoignages personnels de nos activistes dans différents pays et développant nos combats et nos idées, Rébellion s'empare de thématiques telles que la prostitution, la laïcité, les violences faites aux femmes, les droits LGBT, la montée des intégrismes et la liberté d'expression, emmenant les lectrices et les lecteurs au coeur de notre lutte. Nous sommes parties d'un constat on ne peut plus actuel : les politiques délaissant le peuple, c'est au peuple, et donc à nous, de prendre la parole. C'est aux femmes de faire leur révolution. Mener des actions politiques, pratiquer la désobéissance civile, prendre tout espace public, politique et discursif réservé aux hommes est impératif pour que la voix et les intérêts des femmes résonnent dans ce système de domination masculine.

    Rébellion est l'expression des nouveaux combats à mener, des revendications féministes actuelles. Nous voulons donner aux lectrices et aux lecteurs le courage de s'insurger et les moyens de s'organiser pour résister au patriarcat de façon active, puissante et efficace. Nous voyons l'activisme comme une responsabilité civique. Il est pour nous l'une des principales formes que le féminisme doit prendre, impérative pour réaliser ce monde égalitaire auquel nous rêvons. » Le mouvement FEMEN

  • Il y a cinquante ans, en 1968, naissait en France le Mouvement de libération des femmes (MLF) qui allait transformer radicalement la société, la culture et la conception que les femmes et les hommes ont d'eux-mêmes et de leurs relations réciproques.
    Au coeur de ce mouvement qu'elle a cofondé, Antoinette Fouque a créé une pratique de pensée et d'action inédite, Psychanalyse et politique, qui en a fait l'originalité et la modernité. MLF- Psychanalyse et politique, 50 ans de libération des femmes, entend transmettre la vitalité et l'énergie transformatrice de cette pratique qui a lié de manière inédite l'inconscient et l'histoire, le subjectif et le politique.

    Volume 1 : les premières années À travers des archives retrouvées, des témoignages, des documents tirés de l'oubli, le premier volume de cet ouvrage documente et restitue à l'Histoire le moment le plus créateur et le plus fécond d'un mouvement dont l'oralité a été la première expression. On y suit l'élaboration d'une pratique pionnière qui, en articulant engagement politique, inconscient et révolution intime, procréation et création, a levé la censure sur le corps des femmes et libéré une parole jusque-là enfouie.

  • Après le volume 1 qui a donné un éclairage inédit aux premières années du Mouvement de libération des femmes (MLF), ce second volume de MLF-Psychanalyse et politique, 1968-2018 - 50 ans de libération des femmes, retrace, documents historiques à l'appui, les années de maturation et de maturité d'un mouvement qui n'a jamais cessé, avec Antoinette Fouque, d'être à l'avant-garde, générateur de créations dans tous les champs, symbolique, politique, intellectuel et culturel.

    Ce volume 2 commence dans les années 1974-75, au moment où les luttes des femmes émergent au niveau mondial et où des institutions étatiques commencent à s'en préoccuper. Il montre comment l'action continue du MLF a dynamisé un nouveau rapport des femmes au monde et du monde aux femmes; de la maîtrise de la fécondité à l'accès à l'écriture et à la création, de l'affirmation d'existence à la démocratisation et à la parité.

    Ce livre retrace aussi l'apport d'Antoinette Fouque à la psychanalyse, à la philosophie, à l'anthropologie, à l'écriture et à la politique contemporaines et l'accueil qui lui a été réservé, le mouvement de pensée autour de la différence des sexes auquel il a donné lieu. Qu'il s'agisse d'y souscrire ou de s'y opposer, quiconque depuis cinquante ans réfléchit à ces questions s'y réfère explicitement ou implicitement.

    En transmettant la dynamique du MLF-Psychanalyse et politique et les transformations qui en sont issues, ce volume met en évidence que le mouvement des femmes est plus nécessaire que jamais et plus que jamais d'actualité.

  • "Poète... vos papiers !" rassemble 27 textes d'auteur-e-s, poètes, journalistes français et étrangers, écrits en solidarité avec l'écrivaine et journaliste turque, Asli Erdogan, et en faveur de la liberté d'expression et de création. Tous les droits d'auteur et les bénéfices du livre lui seront reversés.

    Avec les contributions de Paola Authier, journaliste, conseillère littéraire, Ella Balaert, écrivaine et critique littéraire, Christiane Baroche, écrivaine, Violaine Bérot, écrivaine, Gaëlle Bidan, éditrice, Veronika Boutinova, écrivaine, dramaturge, Georges-Olivier Châteaureynaud, écrivain, Chantal Chawaf, écrivaine, Didier Cornaille, auteur, Pierrette Fleutiaux, écrivaine, Cathy Fourez, universitaire, Antonis Georgiou, écrivain chypriote, Sylvie Germain, écrivaine, Nedim Gürsel, écrivain turc, Jean Jauniaux, écrivain, Charles Juliet, poète, Vénus Khoury-Ghata, poète franco-libanaise, Jacqueline Merville, écrivaine, poète, artiste plasticienne, Daniel Mesguich, comédien, metteur en scène, écrivain, Timour Muhidine, maître de conférence à l'INALCO, directeur de la collection « Lettres turques » chez Actes Sud, Emmanuel Pierrat, avocat, écrivain, président du Pen Club français, Anne Provoost, romancière, Susana Romano Sued, écrivaine et poète argentine, Inna Shevchenko, leader du Mouvement international FEMEN, essayiste, Romy Strassenburg, journaliste allemande, Lucien Suel, poète, Catherine Weinzaepflen, écrivaine et poète.
    Préface de Guy Fontaine, créateur de la villa Marguerite Yourcenar et universitaire.
    Dessin original d'Ernest Pignon-Ernest, artiste plasticien.

  • Le Dictionnaire des femmes créatrices est né de la volonté de mettre en lumière la création des femmes à travers le monde et l'histoire, de rendre visible leur apport à la civilisation. Pensé comme une contribution inédite au patrimoine culturel mondial, il a été rendu possible par plus de quatre décennies d'engagements et de travaux en France et dans tous les pays, qui ont permis de renouer avec une généalogie jusque-là privée de mémoire.
    Il entend recenser les créatrices connues ou encore méconnues qui, individuellement ou ensemble, ont marqué leur temps et ouvert des voies nouvelles dans un des champs de l'activité humaine. Son chantier d'étude couvre tous les continents, toutes les époques, tout le répertoire traditionnel des disciplines (artistiques, littéraires, philosophiques aussi bien que scientifiques) et il s'étend des sportives aux femmes politiques, en passant par les interprètes, les conteuses, les artisanes, fussent-elles anonymes.à toutes celles qui ont fait oeuvre originale.
    Le terme de « création » est ici entendu dans son sens le plus vaste.

  • À l'intérieur de ce livre à la fabrication luxueuse, avec embossage et or à chaud, Femme actuelle vous livre tous ses secrets de cuisine avec plus de 300 recettes gourmandes.
    De l'entrée au dessert, en passant par les cocktails, retrouvez dans cet ouvrage des recettes indispensables et savoureuses pour toutes les occasions. Vous composerez de délicieux menus, réveillerez vos plats traditionnels, oserez les saveurs d'ailleurs en bénéficiant des astuces et de l'expertise culinaire de Femme Actuelle.
    A vous d'épater votre famille et vos amis en confectionnant des salades fraîches, des filets mignons aux petits légumes, des croquants de chocolat ou des smoothies désaltérants. Régalez-vous !

  • "Penser avec Antoinette Fouque" : Cette nouvelle collection s'inscrit dans le mouvement de pensée qu'a initié Antoinette Fouque en donnant en 1968 au Mouvement de Libération des Femmes la pratique de recherche Psychanalyse et Politique. Chaque volume individuel ou collectif s'organisera autour de l'un des concepts originaux qu'elle a élaborés pour « lever le refoulement sur le savoir forclos des femmes ». « L'impérialisme du phallus » est le premier d'entre eux.

    « Je nommais alors libido 2 ces couches de la préhistoire et de l'après-histoire, ces territoires situés en-deçà et au-delà de l'Empire phallique, un Empire incontournable, fondateur de notre Histoire, mais désormais en décadence, irrésistiblement en marche vers sa chute, sa fin. » A.F.

    Ce livre est issu d'une table ronde qui s'est déroulée en octobre 2015 aux Rendez-vous de l'Histoire de Blois autour du thème : « Les Empires ». Lors de cette rencontre, Jean-Joseph Goux, philosophe, professeur émérite à l'université de Rice (États-Unis), Laurence Zordan, philosophe, écrivaine, Roger Dadoun, psychanalyste, philosophe, et le Collectif Psychanalyse et politique ont développé ce qu'évoque pour eux cet impérialisme particulier, le plus étendu et le plus durable qui ait jamais existé dans l'Histoire et sur lequel s'étayent tous les autres. Des textes d'Antoinette Fouque viennent compléter ces interventions.

  • Elles avaient seize, vingt ou trente-trois ans en 1968. Venues de tous milieux, de divers pays, elles ont créé ou rejoint le MLF. Ce mouvement a transformé leur vie et celle de millions de femmes et d'hommes et engendré une mutation de notre civilisation.

    Aujourd'hui, une cinquantaine d'entre elles se souviennent et, toujours en mouvement, imaginent les libérations à venir, affirment que les femmes sont la force émergente du XXIe siècle. Les témoignages sont accompagnés de documents d'époque et d'une chronologie inédite, de la naissance du MLF (octobre 1968) à nos jours.

    Génération MLF a été élaboré sur un temps long, au rythme des réunions, rencontres, universités d'été séminaires, proposés, animés, dirigés par Antoinette Fouque. En ont assumé la responsabilité avec elle : Sylvina Boissonnas, Catherine Guyot, Michèle Idels, Marie France Llauro, Elisabeth Nicoli, Jacqueline Sag, avec Françoise Borie, Joëlle Guimier, Marie-José Le Magourou, Janine Manuceau, et bien d'autres militantes.

  • Pour prendre le contrepied des cahiers de coloriages classiques, voici un recueil de coloriages et d'activités pour adultes un tantinet décalés - et donc drôles. Mieux, ils se distinguent par l'association inédite du projet classique - se relaxer, retrouver le calme- et de l'humour. Bref, il s'agit de barbouiller ou de jouer pour se défouler !
    Et comment fait-on ? En élisant des thématiques traditionnelles mais en leur faisant subir une légère torsion. Des exemples ? La « Boxing therapy », ou comment atteindre la paix intérieure en distribuant et recevant des coups, le « Mandala napolitain », ou l'art de colorier une pizza jusqu'aux moindres détails de sa garniture, etc.
    En résumé : 48 pages de pure création et de sourire. pour rester zen sans se prendre au sérieux !

  • La Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques de décembre 2015 (COP 21) a réuni dans un même lieu les représentants des États et une société civile mondiale habitée par l'urgence de penser et d'agir pour la sauvegarde de la planète. L'Alliance des femmes pour la démocratie y a proposé une conférence pour mettre en lumière l'importance du rôle des femmes dans l'invention de solutions et pour envisager avec Antoinette Fouque « une écologie humaine ».

    Les femmes sont les gestatrices de l'espèce en devenir. Leur corps est le premier environnement de l'être humain, avait avancé la co-fondatrice du Mouvement de libération des femmes au Sommet de la Terre de Rio, en 1992. Si ce corps est maltraité, pollué, détruit, toute l'humanité est atteinte. Prendre en considération les besoins des femmes, compter sur leur compétence du côté de la pulsion de vie est la condition de toute dynamique de développement durable et de démocratisation.

    « Si on accepte le fait que le corps, la chair des femmes, soit le premier environnement où se forme, se crée et grandit l'être humain et si on reconnaît aux femmes leur statut d'anthropocultrices, alors, entre le contrat social et le contrat naturel que nous proposent les écologistes, on pourra situer le contrat humain. » A.F. Qui êtes-vous, Antoinette Fouque ? Bourin Éditeur, 2009 Avec : Barbara Glowczewski, anthropologue (CNRS), Chantal Chawaf, écrivaine, Rosiska Darcy de Oliveira, écrivaine, organisatrice de Planeta Femea (Sommet de la Terre, 1992), Alain Touraine, sociologue et Michelle Orengo de l'Alliance des Femmes pour la Démocratie.

    Également dans ce volume le discours de Ségolène Royal, Ministre de l'Écologie, du développement durable et de l'énergie, lors de l'ouverture de la Journée officielle du 8 décembre 2015 « Femmes et climat », ainsi que des textes d'Antoinette Fouque qui sont le contexte de ce livre.

  • En solidarité avec les femmes et les enfants victimes de la guerre et des intégrismes.

    Isabelle Huppert lit Musique et Poésie d'Ingeborg Bachmann.
    Nicole Garcia lit Poèmes d'Emily Dickinson.
    Michèle Morgan lit La Maison de l'inceste d'Anaïs Nin.
    Marie-France Pisier lit Poèmes de Nelly Sachs.
    Nathalie Baye lit Corps séparés de Clarice Lispector.
    Anouk Aimée lit Agnès de Catherine Pozzi.
    Dominique Sanda lit Lettres de Marina Tsvetaeva.
    Marie-Christine Barrault lit Poème de Laure.
    Sonia Rykiel lit Poèmes de Joyce Mansour.
    Carole Bouquet lit La Fascination de l'étang de Virginia Woolf.
    Catherine Deneuve lit Le Petit Garçon de Jean-Loup Dabadie.
    Arielle Dombasle lit Le Don de Hilda Doolittle.
    Juliette Greco lit L'Homme jasmin de Unica Zürn.
    Coline Serreau lit Requiem.
    />

  • Tout le monde souhaite commencer sa journée avec une pensée positive, et la terminer en regardant quelques photos remplies de sérénité. C'est la promesse de ce beau livre qui combine plaisir de contempler des photographies et joie de lire des citations pleines de sagesse de grandes personnalités d'hier et d'aujourd'hui : Oscar Wilde, le Dalaï-lama, Bouddha, Gandhi, Nelson Mandela, Jean-Paul II...

    Un ouvrage à regarder, à lire, à partager, pour se distraire ou réfléchir, et qui vous accompagnera pour une année résolument optimiste, tournée vers le monde et les autres.
    C'est le cadeau à offrir à un être cher, promesse de soleil dans son quotidien ou occasion de se créer un moment de paix et de tranquillité. Pour souhaiter à chacun une année de paix et d'espoir.

  • Un livre composé de contributions autour de la pensée et de l'action d'Antoinette Fouque, en résonances, en échos, en questionnements.

    « "En réalité, dans l'humain, les quatre éléments n'en font qu'un : la chair, le cinquième élément. Et la chair pense. C'est la pensée première, la pensée primaire ou archiarchaïque". Après avoir lu ces mots d'Antoinette Fouque, j'ai été plus attentif, en moi, à ces pensées errantes, informes, qui ne se dégageaient pas de l'opacité charnelle où elles prenaient naissance. Pensées larvaires, mais qui, lorsqu'elles se condensent, vont susciter les mots qui leur donneront consistance, contour et forme. Remarque adventice : il est passionnant d'observer ce travail de la pensée qui intervient en elle-même. » Charles Juliet Les auteurs :
    Alain Touraine, sociologue, Directeur d'études à l'EHESS, Jean-Joseph Goux, philosophe et professeur à l'université de Rice (USA), Charles Juliet, écrivain, poète, Laurence Zordan, ancienne élève de l'École normale supérieure et de l'ENA, agrégée de Philosophie, écrivaine, François Guery, philosophe, professeur à l'université de Lyon, Roger Dadoun, philosophe et psychanalyste, professeur de Littérature comparée à l'université de Paris VII, Karim Benmiloud, maître de conférences à l'université Bordeaux III, Docteur ès-lettres et Directeur de recherches, Jean-Pierre Sag, psychanalyste, maître de conférences à Paris I, Patricia Rossi psychologue, psychanalyste, Anne-Marie Planeix, agrégée de Philosophie, militante de l'Alliance des Femmes pour la Démocratie.

  • Sous la responsabilité d'Antoinette Fouque pour les éditions des femmes et de Jean-Pierre Lavoignat pour Studio Magazine Catherine Deneuve débute très jeune à l'écran, dans le sillage de sa soeur, Françoise Dorléac. En plus de cinquante ans de carrière, elle s'est imposée comme la plus célèbre représentante du cinéma français. De son impressionnante filmographie, on peut citer Les Parapluies de Cherbourg et Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy, 1964 et 1967), La Chamade (André Cavalier, 1968), Tristana (Luis Buñuel, 1979), Le Dernier Métro (François Truffaut, 1980), Drôle d'endroit pour une rencontre (François Dupeyron, 1988), Hôtel des Amériques et Ma saison préférée (André Téchiné, 1981 et 1993), Mères et Filles (Julie Lopes-Curval, 2009).

    Ce livre est pour l'essentiel constitué de photos exposées au Pavillon des Arts, à Paris, en novembre 1990 à l'initiative de Studio Magazine dans le cadre du Mois de la Photo.

    Répondant au souhait de Catherine Deneuve, les photographes ont accepté de céder gracieusement leurs droits de reproduction et de publication afin que les bénéfices de ce livre soient intégralement reversés à l'association Arcat-Sida pour le développement de ses actions dans la lutte contre la maladie : information, recherche et action sociale.

    Photographies de : Richard Avedon, David Bailey, Raymond Darolle, Marie-Laure de Decker, Dityvon, Milton H. Greene, Pamela Hanson, Dominique Issermann, Just Jaeckin, Mikaël Jansson, Brigitte Lacombe, Jean-Jacques Lapeyronnie, Annie Leibovitz, Sam Levin, Peter Lindbergh, Barry McKinley, Harry Meerson, Sarah Moon, Helmut Newton, André Rau, Man Ray, Bettina Rheims, Marianne Rosenstiehl, Luc Roux, Jerry Schatzberg, Jean-Loup Sieff, Bert Stern, Studio Harcourt.

  • Actes du colloque du centre d'études féminines de l'Université de Paris VIII, Collège de philosophie, octobre 1990.

    « En octobre 1990, un colloque international a rassemblé des chercheuses et des chercheurs au Collège de philosophie, à l'initiative du Centre de recherches en Études féminines de l'Université de Paris VIII. Depuis les champs de la philosophie, de la littérature et des arts, de la psychanalyse, de l'histoire, de la sociologie, du droit et du politique, se sont élaborées des lectures de celle qu'on appelle « différence sexuelle ». On verra dans ce volume, comment, entre l'acte de lire et la différence sexuelle, se tissent des rapports, questions, liens nécessaires comme si l'un n'allait pas sans l'autre. » Anne Berger.

    /> Avec :
    Anu Aneja, Anne Berger, Mireille Calle-Gruber, Hélène Cixous, Francine Demichel, Jacques Derrida, Daniel Ferrer, Antoinette Fouque, Mairéad Hanrahan, Jean-Michel Rabaté, Michèle Ramond, Catherine Rihoit, Sonia Rykiel, Nadia Setti, Dominique Stein.

  • « Je dis depuis longtemps que la gestation est le paradigme de l'éthique parce qu'elle est accueil, dans le corps d'une femme, d'un corps étranger. C'est l'hospitalité charnelle. C'est dire oui à l'autre qui vient. » A.F.

    Les femmes ne seraient-elles pas toutes des exilées dans un monde où elles représentent la figure de l'Autre, rejetée, exclue, rendue invisible ? Et pourtant cette Autre est celle du premier accueil, de « l'hospitalité charnelle », selon un concept d'Antoinette Fouque. Ce livre est le fruit d'une table-ronde organisée par les éditions des femmes lors de l'édition 2016 des Rendez-vous de l'Histoire de Blois qui ont eu pour thème, « Partir ».

    Avec Taslima Nasreen, écrivaine ; Élise Boghossian, présidente d'Elisecare ; Inna Schevchenko, présidente du mouvement international Femen ; François Guery, philosophe ; Mireille Calle-Gruber, universitaire, écrivaine ; Collectif Psychanalyse et politique.
    Et des textes d'Antoinette Fouque sur L'hospitalité charnelle.

  • Cinéastes, actrices, théoriciennes, script-girls, monteuses ont joint leurs regards et réflexions pour ce recueil initié par les femmes de Musidora, à l'origine du premier festival de films de femmes.

    « Musidora est sortie de son fichier de films pour rassembler ces textes qui arrivaient, circulaient entre nous, débuts, amorces d'une réflexion sur des images vues ou qui n'existent pas encore - que nous voulons voir, que nous rêvons.
    Un langage commun ? Une tonalité sans doute. Une respiration. Un livre. [...] Saisir la caméra comme d'autres femmes s'emparent du stylo, c'est aller au dehors, marquer de nouveaux territoires, quitter « la chambre à soi » (que Virginia Woolf avait toute raison de revendiquer [...]), c'est franchir des pas dans l'univers du fictif, briser le miroir.
    Des approches plutôt que des analyses, des questions plutôt que des réponses : une exaspération certaine devant La Femme mise en images comme en morceaux choisis : une certitude, tout cela doit changer. »

empty