Editions Asphalte

  • La collection « Asphalte Noir » revient en France et, après Paris, explore Marseille, de l'Estaque au Vieux-Port, de la Joliette à la Plaine, de la Belle-de-Mai au Stade Vélodrome, en passant par le Panier ou les îles du Frioul... Marseille dans toute sa diversité, toutes ses communautés, toutes ses contradictions. Des nouvelles noires inédites, écrites spécialement pour ce recueil, par des auteurs marseillais de naissance ou d'adoption, oeuvrant aussi bien dans le polar que la littérature générale. Avec des textes de Christian Garcin, Pia Petersen, René Fregni, Emmanuel Loi, Philippe Carrese, François Beaune, Rebecca Ligheri, Minna Sif, Marie Neuser, Serge Scotto, Salim Hatubou, François Thomazeau, Patrick Coulomb, Cédric Fabre.

  • Après Marseille Noir et Bruxelles Noir en 2015, la collection « Asphalte Noir » se penche sur le cas de Buenos Aires. Ernesto Mallo et treize auteurs portègnes nous montrent le côté obscur et méconnu de la capitale argentine, des cités dortoirs aux quartiers chics, des repaires de la jeunesse aux villas miserias (bidonvilles). Comme toujours, loin des clichés touristiques et des idées reçues sur l'Amérique latine. On découvrira ainsi Palermo, le quartier bobo de Buenos Aires ; la Villa 31, un des bidonvilles situés en plein centre ; Once, ancien quartier juif de la capitale tombé en décrépitude ; Mataderos, le quartier traditionnel gaucho à l'ambiance western ; et bien d'autres lieux étonnants et chargés d'histoire(s)... Avec des textes d'Ernesto Mallo, Claudia Piñeiro, Elsa Osorio, Pablo De Santis, Leandro Ávalos Blacha, Inés Garland, María Inés Krimer, Inés Fernández Moreno, Gabriela Cabezón Cámara, Ariel Magnus, Enzo Maqueira, Alejandro Parisi, Alejandro Soifer et Verónica Abdala.

  • Dernière destination de la collection " Asphalte Noir ", Beyrouth Noir rassemble des nouvelles inédites de quinze auteurs beyrouthins, avec la guerre civile (1974-1990) pour toile de fond. Une véritable réappropriation par l'écriture de la capitale libanaise.
    La collection " Asphalte Noir " fait sa première incursion au Proche-Orient avec sa nouvelle destination : Beyrouth Noir. Imane Humaydane a rassemblé autour d'elle quinze écrivains pour mettre en scène la capitale libanaise, avec la guerre civile (1974-1990) pour toile de fond. " Cette anthologie prend part à un mouvement général, vibrant et vivant, de reconquête : elle se réapproprie la ville grâce à l'écriture. "
    Le genre noir est ici compris au sens le plus large du terme. Les regards portés sur la ville par les quinze auteurs du recueil sont désabusés, pleins d'amour et de rejet, de frustration et de fascination, mais tous battent en brèche les clichés sur cette ville souvent résumée à sa somme de contradictions.
    Avec des textes de : Muhammad Abi Samra, Tarek Abi Samra, Najwa Barakat, Abbas Beydoun, Bana Beydoun, Leila Eid, Rawi Hage, Hyam Hared, Bachir Hilal, Hala Kawtharani, Zena El Khalil, Mazen Maarouf, Alawiya Sobh, Marie Tawk, The Amazin' Sardine.

  • 13 nouvelles noires inédites de 13 auteurs locaux, chacun mettant en scène une ville de la banlieue parisienne. Une cartographie originale et littéraire d'un territoire mal connu et souvent mal considéré.
    La collection " Asphalte Noir " revient en France pour cette nouvelle destination : Banlieues parisiennes Noir. Comme toujours, des écrivains s'emparent chacun d'un lieu et en font le décor, voire le personnage d'une nouvelle noire inédite. Ce recueil dresse ainsi une cartographie originale d'un territoire mal connu et souvent mal considéré.

    " Les auteurs de ces treize nouvelles ne sont ni sociologues, ni ethnologues, ni journalistes. Ce n'est pas un souci d'exotisme qui les guide. Habitant ces départements qui cernent la capitale, ou aimant les arpenter, ils connaissent leur territoire ; certains sont des acteurs de la vie locale, tous sont des "piétons de banlieues' (...). Et ils ont fait le choix du noir, ce genre littéraire témoin de son

empty