Seismo

  • Ç Parcours de vie et insertions sociales È est un livre aux multiples facettes.
    D'abord, c'est un livre d'hommages ˆ RenŽ Levy, un sociologue qui a marquŽ les sciences sociales ˆ la fois par ses travaux scientifiques sur les parcours de vie et la stratification sociale, et par sa volontŽ de doter les sciences sociales d'infrastructures permettant une recherche de qualitŽ. Si aujourdÕhui un des outils les plus prestigieux du Fonds national suisse de la recherche scientifique, un p™le de recherche national sur les parcours de vie, a vu le jour, c'est aussi ˆ lui que nous le devons.
    Ce livre insiste sur l'importance des insertions sociales mais aussi sur les logiques prŽsidant ˆ leur construction. Les processus qui nous amnent ˆ nous situer socialement se construisent dans le temps, ˆ travers nos parcours de vie, d'hommes ou de femmes, de riches ou de pauvres. Bref les insertions sociales et leurs effets ne se comprennent qu'en prenant en compte le temps d'une vie, ou d'une gŽnŽration.
    C'est enfin un livre qui insiste sur la nŽcessaire diffusion des connaissances et des mŽthodes d'un domaine de recherche ˆ l'autre, pour Žviter un cloisonnement disciplinaire potentiellement stŽrilisant. Dans ce sens, ce livre est aussi un appel ˆ Ç l'imagination sociologiqueÈ et ˆ la poursuite d'une rŽflexion originale ˆ laquelle entendent participer, dans cet ouvrage, les chercheurs proches de RenŽ Levy.


    Dominique Joye est professeur ˆ l'UniversitŽ de Lausanne Christine Pirinoli est professeure ˆ Hesal.
    Dario Spini est professeur ˆ l'UniversitŽ de Lausanne Eric Widmer est professeur ˆ l'UniversitŽ de Genve Les quatre Žditeurs ont eu la chance de travailler sous la direction de RenŽ Levy ˆ un moment ou ˆ un autre de leur trajectoire professionnelle.

  • C'est souvent comme « laboratoire » des formes de dérégulation du travail que les arts retiennent l'attention. Non que les artistes possèdent une longueur d'avance sur les transformations du monde du travail depuis les années 1980, mais bien parce qu'ils ont, pour beaucoup, échappé à la norme du salariat moderne propre au capitalisme industriel, désormais fragilisé par l'hégémonie du capitalisme financier. Issues de terrains d'enquête en Suisse, en France et en Allemagne, les contributions de ce volume mobilisent des outils d'analyse variés pour éclairer différents mondes des arts (théâtre, musique, danse, littérature, arts visuels), mis en parallèle avec d'autres sphères d'emploi et de travail.

  • Ce nouveau numéro de Tsantsa éclaire les liens entre incertitude et futur. Les coordinatrices Valerie Hänsch, Lena Kroeker et Silke Oldenburg présentent et articulent six contributions qui analysent comment le futur, en tant que représentation sociale du temps et de temporalités, est mobilisé face à l'incertitude. Les six articles ethnographiques se penchent sur une diversité de situations d'incertitude, en Ouganda (Fricke), au Gabon (Witte), au Sierra Leone (Kaufmann), en Allemagne (Rehsmann; Feith & Marquardt), et en Suisse (Marti). Les cas empiriques portent sur des problèmes du domaine médical, sur l'incertitude en matière ressources naturelles, sur des situations de liberté individuelle restreinte ou encore des conditions économiques précaires. Ce numéro propose par ailleurs deux essais en anthropologie visuelle, deux articles de « Recherches en cours », un article libre et quatre recensions d'ouvrages.

  • Intensité viscérale et vitale, l'affect s'est imposé comme sujet d'étude en sciences sociales durant la dernière décennie au point de déclencher un «tournant affectif» (Clough et al. 2007). L'enjeu de ce numéro est d'explorer l'intérêt de développer cette thématique en anthropologie et le potentiel des ethnographies de l'affect ou, plus précisément comme nous le suggérons, des affects. En partant d'ethnographies détaillées, les contributions de ce numéro spécial s'intéressent aux imbrications multiples entre expériences affectives et réalités néolibérales dans des contextes bien définis. Elles explorent donc des manifestations diverses de capture, de résistance et d'attachement.

  • Animation socioculturelle enfance et jeunesse ; résultats de la première enquête nationale suisse Nouv.

    La promotion et l'encouragement des enfants et des jeunes constituent un socle essentiel leur permettant de grandir dans de bonnes conditions et de devenir des personnes autodéterminées et socialement responsables. En tant qu'offre d'éducation extrascolaire, l'animation socioculturelle enfance et jeunesse apporte une contribution particulièrement importante dans ce domaine. Jusqu'à aujourd'hui, il n'existait pas de recueil systématique de connaissances sur l'animation socioculturelle enfance et jeunesse en Suisse. Voilà qui est appelé à changer avec cette publication. Basée sur les résultats de la première enquête standardisée auprès des centres d'animation socioculturelle enfance et jeunesse en Suisse, elle est destinée à servir de compendium de l'état actuel des recherches.
    Cette publication donne un aperçu des différentes formes d'offres, des axes de travail, des caractéristiques du personnel et des bénéficiaires ainsi que des différentes structures de financement, de pilotage et d'assurance qualité. Pour la première fois, plusieurs domaines d'impact de l'animation socioculturelle enfance et jeunesse ainsi que les différences et points communs entre les diverses régions linguistiques et entre les types de communes de Suisse sont examinés.
    Tous les résultats sont contextualisés et peuvent ainsi servir de base solide pour le développement - basé sur une réflexion professionnelle - de l'animation socioculturelle enfance et jeunesse en Suisse.
    Le livre est publié en français, allemand et italien.

  • Ce numéro spécial fournit des articles originaux concernant la nouvelle vague des enfants d'immigrants qui contribuent à la pluralité de la société contemporaine avec leurs compétences, leurs styles de vie et leurs projets de vie. En particulier, cinq articles s'intéressent aux trajectoires des enfants de migrants à l'école ou sur le marché du travail. D'autres articles s'intéressent aux frontières entre les groupes et aux attitudes des enfants de migrants concernant par exemple la naturalisation, le choix du partenaire ou les comportements d'émigration, ainsi que certains traits du style de vie tels que l'humour.

    Ces contributions montrent dans quelle mesure les conditions structurelles, les dimensions socioculturelles et les stratégies d'intégration des enfants d'immigrants entrant dans la vie adulte aujourd'hui peuvent différer de celles qui ont caractérisé la précédente deuxième génération. Ces changements suscitent toute une série de questions pour la société d'accueil.

  • This special issue reflects on the different articulations between public space and marginalized populations, taking into account the imperatives of competition and visibility that affect contemporary cities, in Switzerland and across the world. Space has always been a controversial issue in urban life. Given its scarcity, space quickly becomes an issue of contention and competition in what regards to its possession, but also a symbolic issue in matters of neighborhood control, access to public space and political domination. This special issue aims at understanding in what ways regulation of public space are influenced by, and influence in their turn the representations of otherness and of marginalized populations.

  • Le Rapport social 2016 rend compte de la situation actuelle de la société suisse et de ses développements sur la base de l'analyse systématique de données. La présente édition se focalise sur la thématique du bien-être : Dans quelle mesure les Suissesses et les Suisses sont-ils satisfaits de leurs conditions de vie, à commencer par leur situation financière ? L'argent fait-il le bonheur ? Et s'appuyer sur la religion donne-t-il toujours un sens à la vie ? Par ailleurs, les transformations démographiques, l'arrivée d'enfants mais aussi les séparations ont-elles un impact sur le bienêtre ? De même, l'accroissement de la mobilité liée au travail ou aux loisirs change-t-il la satisfaction avec la vie ? La participation politique est-elle un facteur d'épanouissement ou l'adage populaire « pour vivre heureux vivons caché » est-il toujours d'actualité ?

    Cet ouvrage contient, à côté d'une sélection de 75 indicateurs, cinq contributions analytiques qui se penchent sur la problématique du bien-être en abordant les thèmes suivants : revenus et contacts sociaux, distanciation à l'égard de la religion, bien-être et pauvreté, participation politique, environnement comme facteur de santé.

    Le Rapport social 2016 s'inscrit dans la continuité des précédentes éditions. Celles-ci ont été entièrement mises à jour et complétées par de nouveaux indicateurs. Les données, présentées graphiquement, sont en outre disponibles sous forme électronique sur le site www.rapportsocial.ch. Le Rapport social 2016 est également disponible en allemand sous le titre Sozialbericht 2016: Wohlbefinden et en anglais sous le titre Swiss Social Report 2016: Wellbeing.

  • Quelle politique drogue la Suisse doit-elle suivre?
    Cette question s'est posée de façon dramatique dans les années 1980, alors que les personnes toxicomanes de la tristement célèbre Platzspitz se transmettaient le VIH/sida. La première réponse - vaine - fut davantage de répression, jusqu'à ce qu'un consensus bas sur une ligne libérale se forme. Avec la politique dite des quatre piliers - prévention, thérapie, réduction des risques et répression -, un modèle jugé efficace fut introduit et que d'autres villes européennes ont adopté par la suite. La Commission fédérale pour les questions liées aux drogues (CFLD) a soutenu, développé et marqué ce modlèe de son empreinte. Ce livre offre un rétrospectif de ce processus et du rôle de la CFLD en tant que think tank de notre politique drogue. Divers auteurs, qui l'ont mise au point au sein de cette commission et qui l'ont accompagnée dans son évolution, relatent ces trente années intenses de travail et de remises en question - sociologiques, politiques, éthiques et juridiques - tout en scrutant l'avenir de cette voie propre - la Suisse. Sa politique drogue est ici examinée de façon critique et rétroactive, mais aussi pionnière et prospective.

  • Tsantsa est la revue de la Société Suisse d'Ethnologie (SSE). Elle publie des contributions sur des thématiques actuelles de l'ethnologie et de l'anthropologie culturelle et sociale, en français, allemand, italien ou anglais. La revue s'adresse à un public spécialisé international ainsi qu'à toute personne qui s'intéresse à la perspective et au questionnement anthropologiques sur les phénomènes sociaux. Tsantsa publie des textes inédits. Les articles de Tsantsa sont choisis sur la base d'appels à contributions. Les manuscrits proposés sont soumis à l'évaluation d'expert·e·s, à partir de laquelle la rédaction décide de leur publication.

  • Il s'agit de la version anglaise de notre titre "Rapport Social 2012: Générations en jeu".


    Auteurs: Peter Farago, François Höpflinger, Dominique Joye, René Levy, Pasqualina Perrig-Chiello, Christian Suter.

  • Tsantsa est la revue de la Société Suisse d'Ethnologie (SSE). Elle publie des contributions sur des thématiques actuelles de l'ethnologie et de l'anthropologie culturelle et sociale, en français, allemand, italien ou anglais. La revue s'adresse à un public spécialisé international ainsi qu'à toute personne qui s'intéresse à la perspective et au questionnement anthropologiques sur les phénomènes sociaux. Tsantsa publie des textes inédits. Les articles de Tsantsa sont choisis sur la base d'appels à contributions. Les manuscrits proposés sont soumis à l'évaluation d'expert·e·s, à partir de laquelle la rédaction décide de leur publication.

  • This volume brings social science research infrastructures to the foreground and provides a conceptual framework for understanding them. Key common denominators are that they provide public good resources for research, and that they are established to support research for the long-term. Research infrastructures are embedded in research practices and communities, at national and international levels. They enhance the efficiency of the research process as well as fundamental aspects of the scientific method, for example, comparability, replication, and diffusion of knowledge and information. The contributions within this book demonstrate that research infrastructures are triggering a major paradigm shift in the social sciences, with profound effects on the nature of knowledge production within and across disciplines. Indeed, they are in large part responsible for an invisible revolution that is affecting research and researchers in fundamental ways. The focus of this book is on charting and clarifying their functions and their impact with the goal of improving our understanding of their underlying mechanisms, their challenges, and their immense potential for advancing science.

    By: Brian Kleiner, Isabelle Renschler, Boris Wernli, Peter Farago, Dominique Joye

  • La Revue suisse de travail social est une plate-forme d'échange sur la science, la recherche et la pratique du travail social. Les articles sont expertisés grâce à une « peer-review » qui garantira leur qualité. La Revue présente, outre des articles théoriques et des résultats de recherche, des pratiques innovantes en travail social, afin d'ouvrir une large discussion sur l'évolution du travail social. D'autres rubriques sont également mises en place, comme des comptes rendus de journées et des recensions critiques de nouvelles parutions. La revue informe également sur les journées et congrès organisés dans le domaine du travail social.

  • À quoi ressemble une anthropologie qui ne place plus l'anthropos au centre du monde social? Qu'est-ce qu'une science humaine fondée sur le constat que les humains et les non-humains se constituent mutuellement? Comment penser la diversité des cultures si on ne la rapporte plus à l'aune d'une nature universelle? Qu'est-ce que le social s'il n'est plus un domaine indépendant? Le dossier thématique du numéro 20 de la revue TSANTSA sera consacré aux renouvellements suscités par le « tournant ontologique » dans la discipline.

empty