Laurent Moreau

  • Pour se plonger dans la vie de papa !
    5 BONNES RAISONS D'ACHETER CE LIVRE ET DE LE LIRE (EN PLUS) :

    C'est écrit gros et il y a plein d'illustrations. Et ça fera au moins un livre que vous aurez fi ni.
    Vous l'avez déjà à moitié lu dans le magasin, soyez honnête.
    Vous pourrez le transmettre à votre enfant plus tard en lui disant : « Tiens, ça a changé ma vie. » Vous ne pouvez pas le télécharger gratuitement. (Et le recopier à la main, c'est super long.) L'auteur a aussi des enfants, et il faut que tout ce petit monde mange à sa faim.
    BONUS : Il peut faire office de dessous-de-plat si vraiment vous n'avez rien d'autre.

  • Jouer dehors

    Laurent Moreau

    • Helium
    • 11 Avril 2018

    Un album exceptionnel signé par un des illustrateurs les plus talentueux de sa génération, où deux enfants sont invités par leur maman à aller jouer dehors. Le jardin devient alors l'occasion de faire un voyage imaginaire ou bien réel de paysage en paysage, et de rencontrer  des animaux tous différents, dont de nombreuses espèces menacées, dans leur univers naturel.

  • à quoi penses-tu ?

    Laurent Moreau

    • Helium
    • 26 Mars 2011

    Un livre où l'on peut s'amuser à découvrir les pensées et émotions des personnages d'une même rue. Une double page est consacrée à chacun d'entre eux, composée d'un portrait, avec un grand flap : quand on le soulève, ce qui est dans la tête de chaque personnage est dévoilé. Ainsi, Maxime, le petit garçon, s'invente des aventures, Anaëlle a des envies sucrées, Marie est terriblement jalouse et même le chat de la rue, le narrateur du livre qui apparaît à la toute fin, pense à... son maître !
    Laurent Moreau, après Les Beaux Instants, nous offre ici un ouvrage aux illustrations chatoyantes, qui invite à la rêverie et au dialogue avec les parents. À quoi penses-tu ? donne à réfléchir sur le fait qu'on a tous des pensées en tête, ou même des mystères, et que les autres sont... comme nous ! Qu'il s'agisse d'amour, d'amitié, de soucis ou encore de souvenirs, ce livre nous montre qu'on pense tous... mais à quoi ?

  • 10 choses à ne surtout pas dire quand elle vous apprend qu'elle est enceinte.
    5 bonnes manières de ne pas tomber dans les pommes pendant l'accouchement.
    10 petites choses incontournables qu'un homme doit apprendre à son fils.
    10 choses à ne faire pour ne pas mourir d'ennui au parc.
    10 manières de réagir poliment à « Et si on en faisait un deuxième ? » La vie de futur papa, et de jeune papa... en 80 listes débiles, décalées mais tellement utiles !
    Avec en bonus le cahier d'exercices spécial jeune papa !

  • Un grand livre de masques associé à une aventure haletante à travers la forêt, pour jouer à se faire peur...
    Un matin de printemps, un chasseur arrive dans la forêt. Attention, attention !
    Qui va t-il attraper ? Vite, sortez vos masques et courez vous cacher !
    Un jeu de cache-cache dans la forêt entre un chasseur et ses habitants : la renarde et ses petits, le tigre, le singe, le chevreuil, le géant et le lutin... Ce n'est pas le plus grand qui fera décamper le chasseur !
    De somptueuses images aux mille détails et des masques stylisés par un illustrateur affichiste qui imagine des masques inspirés des traditions primitives.

  • Le soir, dans le noir, une fillette cherche à s'endormir... Bientôt, sa chambre se transforme et l'aventure commence ! Le jeune lecteur prendra plaisir à observer les modifications des images et à se raconter sa propre histoire.

  • Ma famille sauvage

    Laurent Moreau

    • Helium
    • 26 Avril 2017

    Un album qui transforme les membres d'une famille exceptionnelle (le grand frère fort et respecté, le petit frère rêveur...) en un bestiaire émouvant et surprenant. La nouvelle édition d'un album sensible, écrit et illustré par le talentueux Laurent Moreau.

  • Après

    Laurent Moreau

    • Helium
    • 19 Avril 2013

    Après l'hiver, le printemps redonne des couleurs.
    Après la tempête, le soleil transperce les nuages.
    Après le bain, ma peau est toute fripée.
    Après le film, je n'arrive pas à m'endormir.
    Après l'attente, il y a les retrouvailles.
    Un livre qui donne toute sa place à l'imaginaire du lecteur pour parler des sentiments et des sensations. Que se passe-t-il après ?
    Chaque page est ainsi le prétexte à une réflexion sensible et accesible à tous. Que ce soit après la pluie, après une dispute ou après une promenade en forêt, qu'il s'agisse de petits tracas, d'un état physique ou de souvenirs (lorsque la mer enfin se révèle, cachée derrière la dernière dune de sable !), Laurent Moreau explore à nouveau avec finesse les sensations si fortes de l'enfance, que l'adulte a parfois oubliées. Une raison de plus de partager ce livre !
    L'auteur-illustrateur confirme ici son grand talent et creuse un sillon toujours plus fort, plus riche et plus sincère, au plus proche de l'enfance.

  • Les beaux instants

    Laurent Moreau

    • Helium
    • 28 Février 2010

    « Dans mon cahier, je dessine tout ce qui me plaît... » C'est un jeune garçon, le narrateur, qui sort dans le jardin.
    Il découvre autour de lui, un arbre, des merles, une échelle et des cerises au goût sucré. La page suivante fourmille d'éléments à colorier : une orangeade, une robe à fleurs, un chat caché dans les hautes herbes, un artichaut, un chapeau de paille...
    Plus loin, un éléphant précède un arrosoir géant, une fleur aux racines tentaculaires laisse la place à une multitude d'insectes. Des rapport de sens, des rapports graphiques conduisent la déambulation : il s'agit de regarder de grandes choses et aussi des détails minuscules, d'apprendre des mots, de dire ses sensations, de profiter des beaux instants.
    De page en page, de coloriages en coloriages, l'imagier se construit, et avec lui grandit l'univers du petit garçon.
    Surtout, ces Beaux Instants invitent le lecteur à laisser gambader sa propre imagination. Bien plus loin qu'un simple album de coloriages.

  • Le vent se lève dans le salon, l'orage gronde dans la cuisine, les murs de la maison tremblent. L'enfant voit s'abattre sur
    lui une tempête sourde et aveugle, qui emporte tout sur son passage : la vaisselle, le mobilier et surtout sa joie d'être
    avec ses parents. L'enfant s'enfuit loin des cris, de la colère, de cette dispute qui déchire ses parents. Il trouve refuge
    dans un arbre si grand qu'on peut y voir la mer, si majestueux qu'il inspire confiance : un arbre comme un navire sur
    une mer d'huile.

  • Benjamin est un grand adolescent d'un peu plus de 30 ans qui semble n'avoir qu'un but dans l'existence : défendre son titre âprement gagné de « roi de la lose ». À son âge, il ne sait toujours pas quoi faire de sa peau de vieil enfant ou de jeune grande personne, c'est selon. Il se nourrit toujours de junk food, passe son temps devant les séries télé et collectionne méticuleusement faux plans et galères. Il fait le désespoir de ses parents, d'autant que même son jeune frère est déjà casé, avec la déjà chiante Marie-Clémentine, et déjà bientôt père.
    L'heure de l'ultime remise en question a donc sonné. Bardé de sa bonne humeur et de son inoxydable foi en la vie, Benjamin le Bordelais part ouvrir un bar à vins. en Laponie. Ah ! la Laponie ! Le pays des rennes, du froid, du Père Noël et de Lotta, jeune femme volage et incertaine de ses choix, mais belle comme le diable. Autant d'embrouilles au centimètre carré, c'est un appel à la gourmandise !

    Laurent Moreau a grandi dans l'univers des 90's. Il a connu le développement d'une nouvelle culture, des séries à outrance, d'Internet pour tous et de l'ouverture au monde. De ce melting-pot est née une écriture unique, mélange d'une nostalgie d'un passé proche et d'un présent pas si mauvais.

  • Auteur-illustrateur dans l'édition jeunesse (Hélium, Actes Sud Junior, Gallimard.), il illustre aussi pour la presse (XXI, NY Times, Bayard presse.) et conçoit régulièrement affiches et programmes culturels. Il vit et travaille à Strasbourg, joue dans un groupe de rock et aime faire des photos au polaroïd.

  • Lisbonne, départ en train pour une journée à Sintra avec elle. Là-bas, un parc, monastères et châteaux, arbres fantastiques et séquoias géants... Et des rires. Elle, Russe, « jou m'eppel Marina ! ».
    L'heure du retour, le train, le soleil sur la vitre se reflète sur son visage, ses lunettes de soleil, ses yeux fermés, sa chevelure. ?Un doigt posé sur la vitre, puis sur le bras, des doigts enchevauchés, enfin des mains... Et un regard. Un premier baiser dans le coeur de Lisbonne, avec une des plus belles vues. Deux heures en quelques baisers. Balade place du commerce, on voit le pont du 25 avril et le Christ-Roi au coucher de soleil. Retour au mirador Alcantara, vingt-deux heures. ?Puis, l'heure du départ, son sourire a changé, des larmes salées, quelques cheveux dans la bouche, un dernier baiser.

  • 10 choses à ne surtout pas dire quand elle vous apprend qu'elle est enceinte ; 5 bonnes manières de ne pas tomber dans les pommes pendant l'accouchement ; 10 choses à ne pas faire pour ne pas mourir d'ennui au parc ; 10 manières de réagir poliment à ; Et si on en faisait un deuxième ? La vie de futur et de jeune papa en listes drôles, décalées... mais tellement utiles ! Par Laurent Moreau, cofondateur de Topito, le site incontournable du web français qui trie, liste et classe tous les sujets.

  • Ce spécialiste étudie les chartes médiévales et en explique les spécificités : qu'est-ce un acte original, le diplôme royal, la pièce exceptionnelle, la main du roi, de l'original à la copie, les faux, le cas des archives épiscopales. Etude de cas spécifiques : grégorien, mariage et diplomatique, actes précaires.

  • Valentin le mécanicien

    Laurent Moreau

    Valentin le mécanicien vient de laisser tomber sa clé à molette sur la chaîne de fabrication de l'usine. Soudain, les machines s'emballent. Valentin doit vite retrouver sa clé, aide-le à choisir le bon chemin !

  • Tout le monde utilise le mot « utopie » pour signifier ordinairement qu'un projet est un rêve irréalisable. Mais combien savent que ce mot a été inventé par un anglais du XVIe siècle pour décrire dans un ouvrage dont c'est le titre, une île imaginaire au mode de vie idéale ? Qui sait aussi que cet auteur n'est pas un écrivain de profession mais un homme de loi, ainsi qu'un homme politique de grande envergure, puisqu'il fut pendant un temps le chancelier du royaume d'Angleterre ? Ami des belles lettres, époux, père de famille, écrivain, ambassadeur, c'est à juste titre qu'on le qualifie d'homme complet de la Renaissance. Humaniste, il l'a été autant que son ami Erasme.

  • Un ciel mourant

    Laurent Moreau

    Art de la parole musicale, la poésie, plus encore peut-être que la prose, a la capacité de dévoiler la vie profonde de l'âme humaine, ses espoirs, ses regrets, ses élans, sa tristesse et ses joies. Ces textes de jeunesse reflètent ainsi l'itinéraire de l'auteur à un âge où l'on se cherche : essai de vie monastique, vie sentimentale de jeune étudiant toulousain, fréquentation des philosophes de toutes les époques. Plus qu'un simple chant, ces textes sont une recherche, à travers l'esthétique des mots et de la parole de la profondeur de l'homme comme créature complète, animale mais aussi raisonnable, tournée vers l'action, mais aussi capable de contemplation. Hymne à l'humanisme intégral, cette poésie vise au point culminant de l'amour humain.
    />

  • Un ouvrage de poésie de 7 à 177 ans, à la fantaisie légère dont l'évidence et l'immédiateté rappellent un Jacques Prévert. Par l'auteur-musicien parolier, Julien Baer et illustré en toute liberté par Laurent Moreau.

empty